SUISSE: COMMENT CHANGER LE MONDE AVEC UNE CORDE À SAUTER

Après avoir parcouru 500 kilomètres en plus de 7 semaines en sautant à la corde, Amir Kazemi a franchi la ligne d'arrivée à Genève sous les acclamations des employées de CARE International.

L’arrivée d’Amir chez CARE a marqué la fin de son 41ème jour de saut à la corde, qui lui a fait parcourir la Suisse dans le cadre de son    « Swiss Jump Rope », un marathon personnel visant à sensibiliser à l’égalité entre les sexes et à l’émancipation économique des femmes.

Cette arrivée est venue couronner plusieurs mois de préparation et saluer le courage dont il a fallu faire preuve face aux revers physiques et aux conditions météorologiques difficiles.

Amir et Roya

« C’est génial. Cela fait longtemps que je rêve de ce moment, » confie Amir, incrédule.

Ce coureur professionnel de demi-fond d’origine iranienne souhaitait associer sa passion pour l’athlétisme à une bonne cause. C’est en 2016 que l’athlète de 27 ans, qui espère participer aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, a décidé d’organiser un cross caritatif. Comptant sur ses aptitudes à la course pour inspirer le changement au profit d’une noble cause, il prévoyait à l’origine de parcourir la Suisse en faveur d’une organisation caritative, mais a finalement décidé de réaliser quelque chose d’un peu plus exceptionnel pour attirer l’attention sur la cause qu’il défend.

« Au début, je voulais parcourir la Suisse en courant normalement, mais de nombreuses personnes m’ont dit que pour faire plus forte impression, je devais accomplir quelque chose de plus novateur. C’est pour cette raison que j’ai décidé de parcourir le pays… en sautant à la corde ! »

Amir s’intéresse particulièrement à la question de l’égalité entre les sexes. Après avoir découvert le travail accompli par CARE en faveur de l’émancipation économique des femmes à travers le monde, Amir a décidé de faire le tour de la Suisse en sautant à la corde pour sensibiliser à son programme d’Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit (VSLA). Il s’agit d’un modèle d’entreprise inventé par CARE dont les programmes se concentrent spécifiquement sur l’offre d’épargne et de microcrédits destinés à l’émancipation des femmes et des filles dans les communautés pauvres.

« Les VSLA favorisent l’indépendance et visent à faire progresser le noyau familial. Dans ce genre de situations, les maris savent à quel point leurs femmes sont précieuses et puissantes, » déclare Amir.

Amir est accompagné tout au long du parcours par son amie et collègue Roya Akbari, athlète iranienne elle aussi, qui fait du tir sportif. Tandis qu’Amir sautait à la corde, Roya le suivait à vélo pour documenter leur voyage et transporter les provisions. Pour l’hébergement, le duo a été soutenu par de généreux résidents qui les ont accueillis dans chaque ville.

Tout au long du parcours, Amir a également fait des présentations au sein de communautés locales pour parler de leur projet et sensibiliser à l’égalité entre les sexes et à l’émancipation économique des femmes. Il est ainsi intervenu dans des écoles primaires, des centres communautaires et des universités telles que l’Université Saint-Gallen.

Tout n’a pourtant pas coulé de source. En effet, l’idée d’Amir a d’abord été accueillie avec scepticisme et défiance. Amir et Roya ont malgré tout persévéré pour affronter leur lot quotidien de défis : les innombrables faux pas et détours, la neige et la pluie, mais aussi les blessures et les maladies. Malgré les difficultés, le voyage leur a également permis d’engranger une multitude de bons souvenirs : « La Suisse est tellement belle, avec sa merveilleuse nature et ses gens accueillants, » affirme Roya.

Alors qu’ils approchent de la fin de leur incroyable voyage, Amir et Roya espèrent que ce projet aura non seulement sensibilisé les gens, mais également inspiré d’autres initiatives en faveur de changements positifs.

« Ce projet est une histoire d’inspiration… Vous devez mettre à profit votre temps, » explique Amir.  

CARE souhaite remercier Amir pour son implication dans la défense de l’égalité des sexes et de l’émancipation économique des femmes. Pour en savoir plus sur son parcours, vous pouvez visiter le site Internet du projet à l’adresse www.swissjumprope.com

Faites un don maintenant pour soutenir le travail de en faveur de l’émancipation économique des femmes et des VSLA à travers le monde.

 

Questions et réponses avec Amir