Histoire

"À l'époque, tout était rationné : la nourriture, le carburant, les vêtements… La première fois que j'ai mangé une banane, j'avais 8 ou 9 ans. Je me souviens encore de l'arrivée des colis alimentaires de CARE. Ils nous ont remonté le moral de façon incroyable."

James Christie, Écosse, Royaume-Uni

Le premier colis CARE

Le premier colis CARE est arrivé au Havre, en France, en mai 1946 : il s’agissait du premier d’une longue série qui répondait aux besoins en nourriture et matériel de secours de millions de personnes à la fin de la Seconde Guerre mondiale. CARE a pris possession de 2,8 millions de colis excédentaires de l’armée américaine en 1946, chacun contenant assez de nourriture pour nourrir dix personnes pendant une journée ou une personne pendant dix jours. Les colis contenaient des produits de base tels que du beurre, du lait en poudre, des conserves de viande et parfois même du chocolat et des chewing-gums.

Au cours des décennies suivantes, nous avons renforcé notre approche du développement « fondée sur les droits » en partant du principe que la pauvreté procède souvent de l’absence de droits et du manque d’opportunités et d’atouts dus à l’exclusion sociale, la marginalisation et la discrimination. Nous nous sommes également concentrés sur l’autonomisation des femmes en nous appuyant sur nos nombreuses années d’expérience dans la lutte contre la pauvreté, qui nous ont montré que les femmes sont la clé : en autonomisant les femmes, des familles et des communautés entières peuvent sortir de la pauvreté.

Plus de sept décennies plus tard, CARE est devenue l’une des plus grandes organisations de lutte contre la pauvreté dans le monde. Elle fournit une assistance aux personnes touchées par les catastrophes et les situations d’urgence, et contribue à l’émancipation économique qui renforce les moyens de subsistance durables, en commençant par les femmes et les filles, qui sont souvent marginalisées et parmi les populations les plus pauvres du monde.