Urgences actuelles

Chaque année, nous intervenons à la suite de dizaines de catastrophes, ce qui porte à environ 12 millions le nombre de personnes concernées par nos programmes d'urgence. Voici quelques endroits où CARE fournit actuellement des secours d'urgence.

CARE soutient également des personnes défavorisées dans les crises qui ne sont pas largement rapportées dans les médias. Cliquez ici pour lire le rapport et savoir quelles 10 crises n'ont pas été mises en lumière par les médias en 2017.

SYRIE

Les réfugiés syriens, Rasha et Khetam, aident leurs familles à porter les fournitures d'hiver de CARE.

En Syrie, les intenses combats ont aujourd'hui déplacé de force plus de personnes que dans n'importe quel autre pays.

Chaque jour, des milliers de Syriens fuient la violence pour chercher de la nourriture, une protection, des soins médicaux et toute l'aide dont ils ont urgemment besoin. En Syrie, 13,5 millions de personnes ont été déplacées ou ont désespérément besoin d'aide humanitaire. Au moins la moitié d'entre elles sont des enfants. On compte près de 5 millions de réfugiés, dont la majorité, qui ont tout quitté, luttent pour satisfaire les besoins les plus élémentaires.

CARE apporte une assistance humanitaire aux personnes touchées par le conflit en Jordanie, en Égypte, au Liban, au Yémen et en Syrie, en fournissant une aide d'urgence vitale ainsi que des solutions pour soutenir les populations à faire face à la crise à plus long terme.

YEMEN

C'est actuellement au Yémen que les besoins humanitaires sont les plus élevés du monde. Après le début d'un conflit en mars 2015, plus de 22 millions de personnes, soit 80 % de la population, ont désespérément besoin d'assistance. Plus de 11 millions d'entre elles, principalement des femmes et des enfants, ont besoin de l’aide humanitaire tout simplement pour rester en vie (mise à jour : février 2018).

Des millions de personnes au Yémen n'ont pas accès à l'eau potable. CARE aide en réparant les anciennes sources d'eau et en en construisant de nouvelles.

CARE travaille au Yémen depuis 1992 et fournit actuellement une assistance humanitaire à travers des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène (WASH), mais aussi des services de santé reproductive destinées aux populations yéménites dans le besoin.

L'eau constitue l'un des besoins les plus critiques au Yémen. CARE achemine de l'eau par camion, installe des réservoirs d'eau et distribue des kits d'hygiène dans les quartiers vulnérables du pays. Avec plus de 15 millions de personnes incapables d'accéder aux soins de santé, CARE fournit également des kits d'accouchement sans risque pour les femmes enceintes. L'aide alimentaire que nous proposons et nos programmes WASH ont atteint plus d'1,5 million de personnes.

La violence qui fait rage actuellement complique sérieusement l'accès humanitaire aux personnes les plus démunies. CARE continue à appeler toutes les parties en conflit et la communauté internationale à donner la priorité à l'accès et à la livraison de fournitures vitales aux populations affectées au Yémen.

BIRMANIE

Le Directeur de CARE au Bangladesh, Zia Choudhury, considère la crise des réfugiés en Birmanie comme « la pire qu’il ait vu » en 20 ans en travaillant auprès des réfugiés.

Les réfugiés Rohingya reçoivent des repas de riz cuits distribués par CARE.

Au camp de Balukhali à Cox's Bazar, au Bangladesh, les femmes manquent d'intimité, d'endroits sûrs où dormir, d'installations sanitaires suffisantes et de soutien en matière de santé mentale. En outre, beaucoup d'entre elles n'ont pas les moyens de nourrir leurs enfants et s'inquiètent pour leur santé mentale et physique. De nombreux enfants souffrent d'expériences traumatiques, de maladies de peau, de diarrhée et de fièvre. Les violences fondées sur le genre constituent par ailleurs une sérieuse menace.

L'équipe d'urgence de CARE Bangladesh travaille dans le district de Cox's Bazar pour distribuer de la nourriture et fournir des abris sûrs, des services de santé, des installations sanitaires et une protection contre les violences. Travaillant au Bangladesh depuis 1949, CARE possède une vaste expérience dans la réponse aux catastrophes humanitaires. En plus nous sommes depuis plusieurs années actifs dans le district de Cox's Bazar, où la plupart des réfugiés ont cherché refuge, et intervenons à plusieurs niveaux : sécurité alimentaire, réduction des risques de catastrophe, autonomisation des femmes et intervention d'urgence. Au cours des cinq dernières années, CARE Bangladesh a fourni une assistance vitale à plus de 450 000 personnes.

SUD-SOUDAN

John et David, jeunes réfugiés du Soudan du Sud, avec un travailleur humanitaire de CARE.

1,7 million de personnes sont au bord de la famine et 6,1 millions font face à la faim extrême au Sud-Soudan. Cela représente la moitié de la population, un record dans le pays. 1 million d'enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition sévère.

CARE Sud-Soudan met en œuvre des programmes d'intervention d'urgence dans les régions d'Unité, de l'Équatoria-Oriental, du Jonglei et du Nil supérieur. Nous avons atteint 356 000 bénéficiaires grâce à des interventions liées à la sécurité alimentaire, aux moyens de subsistance, à la nutrition, à la santé et aux violences fondées sur le genre.